Qui sera élu plus beau marché de Lorraine? Opération « Votre plus beau marché «  Full view

Qui sera élu plus beau marché de Lorraine?

Mise à jour du 7/03/2018 : Fin  février, le marché central de Nancy a remporté la première phase de sélection en étant élu plus beau marché de Lorraine. Tous les marchés ayant été distingués lors de ce premier vote feront l’objet d’un reportage dans le journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut, dès le 5 mars et jusqu’au mois de mai.

Le deuxième tour de la compétition est maintenant lancé ! 25 marchés s’affronteront pour remporter le titre du plus marché de France. Soutenez le marché central de Nancy en votant sur votreplusbeaumarche.fr (il est possible de voter tous les jours)

Dans le cadre du journal télévisé de 13h présenté par Jean-Pierre Pernaut, TF1 a lancé l’opération #votreplusbeaumarché pour élire le plus beau marché de France. La première phase de sélection, réalisée en partenariat avec des quotidiens régionaux, est organisée par ancienne région administrative. En Lorraine, 10 marchés sont en lice pour remporter le titre régional : le marché central de Nancy, le marché de Pont-à-Mousson, le marché de Vandoeuvre, le marché de Fameck, le marché de Farébersviller, le marché couvert de Metz, le marché de Saint-Avold, le marché couvert de Verdun, le marché couvert d’Epinal et le marché de Senones. Le gagnant fera l’objet d’un reportage et affrontera les autres régions. Deux marchés sur la Métropole du Grand Nancy auront donc peut-être l’occasion de jouer les vedettes sur TF1 grâce à vos votes !

Le marché central de Nancy

Un premier marché s’installe à cet emplacement sous le règne du duc Charles III de Lorraine au moment de la construction  de la Ville-Neuve. Il s’agissait alors d’un marché en plein air se tenant sur le parvis de l’Hôtel de Ville installé sur cette place à l’époque. Le célèbre historien de Nancy Lionnois raconte que ce marché était au début peu fréquenté par les forains et qu’il aurait été décidé de procéder à une partie des exécutions criminelles à cet endroit les samedis de marché pour attirer le chaland.

Au milieu du XIXème siècle, une pétition est déposée au conseil municipal pour réclamer la construction d’un marché couvert. Anecdote intéressante, Ch. Courbe dans  son ouvrage « Les Rues de Nancy du XVIe siècle à nos jours » précise que la pétition du citoyen Richy était motivée par le souhait de donner de l’occupation aux ouvriers en bâtiments (ouvrage consultable en ligne sur Gallica). Un concours d’architecture est alors organisé et fait la Une des journaux de l’époque. Pendant dix jours, les esquisses sont exposées dans le grand salon de l’hôtel de ville pour permettre à chacun de venir les admirer. Le projet d’Euclide Justinien Thiebert est choisi en 1849 par le Conseil Municipal. Ce dernier partant à la retraite, c’est son successeur Prosper Morey qui suit l’exécution (voir le site Prosper Morey, itinéraire d’un architecte). Les travaux commencent en 1850 et il est ouvert au public le 1er mai 1852.

Source : Archives municipales de Nancy, 106_Fi_1171

Il était alors composé de deux galeries principales et d’une galerie transversale en forme de U servant de cadre et de clôture à une cour centrale découverte (couverte en 1960). Une grille fermait le 4ème côté. La halle centrale a été rebaptisée Cour Jean-Pierre Coffe en septembre 2017 en hommage à ce passionné de cuisine, né en Lorraine et fidèle du marché.

Aujourd’hui, le marché central de Nancy regroupe près de 65 commerçants proposant des produits de qualité : fruits, légumes, viande, poisson, épicerie fine, spécialités lorraines ou exotiques, fleurs…  « Les Carnets de Julie », célèbre émission culinaire présentée par Julie Andrieu, ont d’ailleurs choisi le marché central de Nancy et son ambiance conviviale pour leur édition consacrée aux fêtes de fin d’année 2017.
Plusieurs restaurants sont installés dans le marché et on peut y déguster le midi les bons produits du marché.

Le marché de Vandoeuvre

Créé plus récemment (en 1971), le marché de Vandoeuvre a aujourd’hui acquis une belle réputation par son importance et sa diversité. On y trouve à la fois des produits alimentaires, des vêtements, des articles pour la maison ou encore des fleurs. Coloré, dynamique et cosmopolite, il accueille les dimanches matins de 120 à 150 commerçants et entre 6000 et 8000 visiteurs. Il est ouvert de 8h30 à 12h30.

Le marché est composé d’une partie couverte avec des commerces alimentaires, d’une place centrale pour les produits manufacturés, la « cour des Halles » située à l’arrière rue du Charmois accueillant les camions-magasins et la fripe ainsi que d’une brasserie-restaurant.

Le vendredi soir, le marché bio accueille de 16h à 20h, des producteurs en culture biologique. Sa notoriété dépasse également les limites de l’agglomération.

► Vous avez jusqu’au 22 février pour voter pour votre marché préféré!

Ecrit par Julie

Julie est la community Manager de Nancy Tourisme.

1 Commentaires

  • Pour une fois nous pouvons mettre à l’honneur Jean Pierre Pernaut ,nous dirons le Marché d’Amiens  » ville que notre journaliste national doit très certainement connaitre . Bien sure ,c’est pour rire ,le plus beau se trouve comme chacun le sait a Nancy la coquette ,l’honneur et sauf

    Répondre

Laisser un commentaire