Lucien Weissenburger, architecte Art Nouveau Maison Bergeret à Nancy Full view

Lucien Weissenburger, architecte Art Nouveau

Dans le cadre de la journée internationale de l’Art Nouveau, nous vous proposons de faire un zoom sur Lucien Weissenburger, l’un des architectes ayant appartenu au mouvement de l’Ecole de Nancy, et réalisé plusieurs édifices majeurs de style Art Nouveau à Nancy.

Né à Nancy en 1860, il étudie à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris avant de revenir dans sa ville natale en 1888. Il est nommé architecte municipal de Lunéville dont il réalisera le théâtre. En parallèle, il mène à bien de nombreuses commandes à Nancy. Il a également été chargé du suivi de l’exécution des travaux de la Villa Majorelle conçue par l’architecte parisien Henri Sauvage. Parmi ses plus prestigieuses réalisations, en voici trois que vous pouvez toujours admirer dans la ville.

La maison Bergeret, 24 rue Lionnois (1903-1904)

L’imprimeur Albert Bergeret confie d’abord à Lucien Weissenburger la réalisation d’une nouvelle imprimerie sur une parcelle qui faisait alors partie des faubourgs de la ville de 1901 à 1902 puis son agrandissement en 1903. Ayant fait fortune grâce à l’édition de cartes postales illustrées, Albert Bergeret demande ensuite à l’architecte de lui construire une demeure de prestige juste à côté de son imprimerie.

Tout en utilisant des matériaux traditionnels (pierre d’Euville et de Savonnières), la façade de la maison Bergeret interpelle le regard avec son décor en pierre en trois dimensions. La décoration florale extérieure représente la monnaie du pape que l’on retrouve également à l’intérieur.

Dans l’esprit de l’Ecole de Nancy, Lucien Weissenburger fait appel à d’autres artistes de spécialités diverses (Louis Majorelle pour les ferronneries, Jacques Gruber pour les vitraux, Eugène Vallin pour le mobilier…) pour réaliser une œuvre totale. La Villa Bergeret est entièrement meublée et décorée dans le style Art Nouveau.

Elle appartient aujourd’hui à l’université de Lorraine et peut-être visitée (intérieur) pour les journées du patrimoine ou dans le cadre de visites pour les groupes en semaine uniquement.

Immeuble Weissenburger, cours Léopold (1904-1906)

Lucien Weissenburger a également réalisé pour son propre compte l’immeuble du même nom dont il occupera le rez-de-chaussée. Situé en angle de rue, le bâtiment est organisé en différents corps qui s’articulent autour d’un vestibule couvert en terrasse.

Sur cette façade, c’est l’algue filamenteuse qui a été choisie comme motif végétal pour orner les lucarnes.

A noter que sur la façade côté rue des Glaciers, une lucarne en forme de croix de Lorraine, qui rappelle la sympathie de l’architecte pour la cause des Alsaciens Lorrains.

L’hôtel-brasserie Excelsior (1911)

Pour un verre ou un repas, la brasserie vous invite à remonter le temps avec son décor Art Nouveau du début du XXe siècle.

Lucien Weissenburger a réalisé cet ensemble avec la collaboration d’Alexandre Mienville pour Louis Moreau gérant des brasseries de Vézelise (qui souhaitait ouvrir un établissement dans la tradition des grands cafés de la Belle Epoque) et Charles Maujean propriétaire de l’ancien hôtel d’Angleterre mitoyen (aujourd’hui transformé en appartements).

La structure associe le béton armé et des planchers métalliques cachés par l’enveloppe. C’est surtout la décoration intérieure de la grande salle de la brasserie qui est remarquable avec son plafond en stuc aux motifs végétaux, les lustres et le mobilier de l’atelier Majorelle et les vitraux de Jacques Gruber.

Lucien Weissenburger a participé à bien d’autres projets que ce soit pour des banques, des magasins ou des maisons d’habitation et il laisse derrière lui de nombreux témoignages de son talent.

En savoir plus sur :
–    Les 10 monuments Art Nouveau incontournables à Nancy
–    Nos visites Art-Nouveau autour de ce riche patrimoine

Ecrit par Julie

Julie est la community Manager de Nancy Tourisme.

ARTICLES EN RAPPORT

Laisser un commentaire